Carte des membres de l’association.

Les premières traces que nous avons des traditions relatives à la céramique de la bisbal datent de 1511, dans un document qui fait référence à un four dans lequel on cuisait des sortes de “fait tout” en céramique. Depuis lors et jusqu’à présent la céramique est toujours présente dans la zone d’emporda.

Cette carte vous permet de localiser les ateliers des différents membres de l’association.

Carte des cheminées.

Les cheminées de fours sont une des empreintes fortes du paysage urbain les plus significatives de la Bisbal. Aujourd’hui on peut toujours compter une vingtaine de cheminées industrielles qui faisaient fonctionner de grands fours à flammes inversées. Ces constructions ont une valeur emblématique et patrimoniale permettant de se souvenir du passé industriel de la ville de la Bisbal.

Cette carte vous permet de localiser les cheminées de la Bisbal et de ses alentours.

Font: Masana, Rosa M.. «Les xemeneies de la Bisbal». El Drac, 42, 2000, pp. 17 – 27 .

Carte des fours.

Avant de commencer de quelconques travaux il était vital de s’approvisionner en matières premières ainsi, se construisait un four dans chaque zone proche des lieux d’ouvrages pour cuire les briques, les tuiles et tous les objets nécessaires à ces réalisations.

Les briqueteries des montagnes de Gavarres et les fours d’origine arabe ont cessé de fonctionner à l’arrivée de fours plus modernes qui adoptés par les nouvelles entreprises de la plaine.

La révolution industrielle et la mécanisation des fabrications des pièces en céramique a très rapidement provoqué la disparition des fours à bois.

Cette carte vous permet de localiser les fours traditionnels.